February 25, 2017

Le programme des investissements

Définition du programme des investissements

Le volet financier du business-plan doit intégrer le programme des investissements à réaliser au cours des 3 premiers exercices à venir. Il permettra notamment de déterminer les futures dotations aux amortissements qui seront insérées dans le compte de résultat prévisionnel.

Les investissements à effectuer se décomposent en trois parties :

  • les incorporels
  • les corporels
  • les financiers

Pour chacun d’entre eux, il convient de séparer les montants HT, TVA et TTC.

Attention : il est indispensable d’obtenir des devis des fournisseurs. L’établissement bancaire qui financera ces investissements risque de réclamer ces documents sous peine de refuser de les financer.

Par ailleurs, il est nécessaire de s’assurer que ce programme n’est pas sous-évalué afin de ne pas avoir à solliciter à nouveau la banque à brève échéance.Programme des investissements - business-plan

Enfin, on y intégrera intégrera les investissements déjà effectués car ils impacteront, sauf exceptions, le compte de résultat prévisionnel. L’éventuelle tva déductible relative à ceux-ci devra être traitée de manière spécifique. Si le financement a déjà été effectué, il conviendra d’en faire référence dans le plan de financement (partie ressources) et naturellement de pouvoir le justifier après de la banque sollicitée.

Investissements incorporels

Cette partie correspond aux dépenses de création de l’entreprise, aux brevets et logiciels à acquérir ou à développer, au fonds de commerce ou au droit au bail à acheter, à la commission d’agence relative à ces investissements, aux honoraires d’avocats liés aux rédaction d’actes…

Investissements corporels

Dans cette rubrique, il convient de lister les investissements physiques :

  • agencements ou installations,
  • travaux de rénovation,
  • matériels de transports,
  • mobilier de bureau, matériels informatiques

Investissements financiers

Il s’agit ici de mentionner les dépôts de garantie en cas de signature d’un bail commercial ou professionnel, qu’il soit précaire ou 3/6/9.

On y intégera également les autres dépôts ou cautions versées sur le moyen / long terme.

Amortissement des immobilisations

Même en cas d’absence ou d’insuffisance de bénéfice, il est procédé aux amortissements nécessaires.

Une dotation aux amortissements sera ainsi constatée dans le compte de résultat prévisionnel. Elle sera notamment calculée sur la base :

  • du prix d’achat ou du prix de revient de l’immobilisation,
  • du mode d’amortissement retenu (linéaire, dégressif, économique…),
  • de la durée normale d’utilisation.