February 25, 2017

Le budget de trésorerie

Nécessité d’un budget de trésorerie

Le budget de trésorerie permet de prendre des décisions face à insuffisance prévisionnelle de trésorerie, l’une des causes les plus fréquentes de disparition des entreprises. La trésorerie doit ainsi être gérée par l’entreprise et faire l’objet d’un regard particulier.

A chaque moment, l’entreprise doit être en mesure d’honorer ses règlements, au risque de mettre en péril son existence.

L’outil fondamental pour déterminer la trésorerie et son évolution est le budget de trésorerie. Ce dernier permet de projeter dans le temps la situation de la trésorerie à partir de son solde de départ et des prévisions de dépenses et recettes de l’entreprise.

Comment l’établir ?

Le budget de trésorerie, outil intégré au sein d’un business-plan,  est établi habituellement sur une durée de douze mois et selon un découpage mensuel. Il met en évidence les flux d’entrées et de sorties de fonds découlant de l’exploitation prévisionnelle de l’entreprise.Le budget de trésorerie du business-plan

Le rapprochement entre les dépenses et les recettes (en ttc) fait apparaitre :

  • un solde positif : il s’agit d’un excédent de trésorerie. Il faudra alors envisager son utilisation éventuelle s’il est significatif afin de ne pas laisser dans l’entreprise des fonds inutilisés
  • un solde négatif : il s’agit d’un besoin de trésorerie. Il faudra alors prendre les mesures nécessaires pour permettre à l’entreprise d’obtenir les ressources dont elle a besoin pour assurer l’équilibre de sa trésorerie (augmentation du fonds de roulement, diminution du besoin en fonds de roulement, crédits bancaires…). Les actions à mener seront fonction du caractère permanent ou saisonnier du besoin de trésorerie.

Le budget de trésorerie doit ainsi être établi de façon aussi exacte que possible et être contrôlé au cours de l’exercice.

En cas d’importantes différentes entre le réel et la prévision, il est nécessaire d’en rechercher les causes et de redresser le budget de trésorerie afin de toujours disposer d’un document aussi proche que possible de la réalité.